Le retour de la momie

Le 29 mars, une momie égyptienne du Musée d’art et d’archéologie de Guéret a été scanographiée au Centre Hospitalier de Guéret afin de révéler les éléments dissimulés par les bandelettes et d’approfondir les connaissances des méthodes de momifications et des pratiques funéraires de l’Egypte ancienne.

Une entreprise spécialisée de Toulouse a été sollicitée dans le cadre d’une opération de mécénat de compétences.

En présence de Mme DISSON, Directrice du Musée, de M. MORENO, Directeur d’IMA Solutions, de M. ROZAIN, Directeur des Services Economiques, de Mme TORRES, Cadre de santé du service d’Imagerie, l’équipe paramédicale a procédé à l’examen scanographique de la momie encore conservée dans son sarcophage. Le couvercle a été scanné dans un deuxième temps.

Cette momie d’enfant revient au Centre hospitalier après un premier passage 30 ans plus tôt. En effet, en 1989, le Musée l’avait déjà radiographié pour découvrir ses secrets. A l’époque, la technologie étant limitée, peu d’éléments avaient été révélés.

Cette fois-ci, on distingue clairement quatre bracelets (deux aux poignets et deux aux chevilles), ainsi qu’une amulette. Ces éléments permettent de confirmer que cet enfant appartenait à une famille aisée, hypothèse que la qualité du sarcophage avait permis d’établir. Pour autant, l’expert présent a souligné le caractère rare de la découverte de tels objets, surtout sur un enfant.

Maintenant que le scanner a été réalisé, un travail de deux mois va être nécessaire pour analyser les clichés : bandelettes, peau, squelette, bijoux… Et pourquoi ne pas découvrir d’autres secrets.

A terme, le Musée pourra, s’il le souhaite, présenter ces nouveaux éléments de manière ludique sous format 3D interactif.

Plus d’infos : consultez la page facebook du Musée d’Art et d’Archéologie de Guéret