Frais de séjour

Les frais d’hospitalisation sont pris en charge (en général à 80 %) par votre caisse. Vous devez acquitter la part non prise en charge (en général 20 %) appelée ticket modérateur, et le forfait journalier.
 

Si vous êtes affilié à une mutuelle complémentaire

 
Celle-ci peut prendre en charge
 
  • Le ticket modérateur
  • Le forfait journalier
  • Le régime particulier
 

Si vous n’êtes pas affilié à une mutuelle ou si celle-ci ne pratique pas le tiers payant

 
Vous devrez vous acquitter du ticket modérateur, du forfait journalier et, le cas échéant, du régime particulier à la régie de l’hôpital (service des admissions) au moment de votre sortie ou à votre retour de consultation externe. Un justificatif de paiement vous sera délivré.
 
Les frais sont pris en charge à 100 % par votre caisse si vous êtes dans un des cas suivants :
 
 
  • A partir du 31ème jour d’hospitalisation,
  • Maternité : pendant les 4 derniers mois de grossesse, et les 12 jours suivant  l’accouchement, qui peuvent être portés à 20 jours en cas de césarienne,
  • Si vous êtes accidenté du travail ou atteint d’une maladie professionnelle,
  • Si votre séjour est en rapport avec une affection de longue durée,
  • Si vous êtes titulaire d’un carnet de soins (article 115 du Code des pensions d’invalidité et victimes de guerre),
  • Si vous êtes affilié à la Caisse de Prévoyance SNCF ou au régime minier,
  • Si vous êtes affilié au régime Alsace Moselle,
  • Si votre enfant est hospitalisé au cours des 30 premiers jours suivant la naissance.
 
Si lors de votre passage, vous bénéficiez de certains actes techniques lourds, il vous sera facturé un ticket modérateur au tarif défini par la réglementation en vigueur.
 

Si vous n’êtes pas assuré social

 
Vous devez vous acquitter de l’intégralité des frais d’hospitalisation dans le cas où vous n’êtes pas assuré par un régime de protection sociale.
 

La Couverture Maladie Universelle ou l’Aide Médicale d’Etat

 
Si vous n’êtes pas couvert par un régime d’assurance maladie et si vous ne disposez pas de ressources suffisantes, vous pouvez bénéficier de la Couverture Maladie Universelle ou l’Aide Médicale d’Etat. Le service social de l’hôpital peut vous aider dans vos démarches.
 

Activité libérale

 
Dans certaines disciplines, vous pouvez choisir d’être suivi au titre de l’activité libérale des praticiens. L’activité libérale n’apporte aucun privilège particulier aux patients en matière d’accueil hôtelier, de confort ou de soins et ne donne aucun droit particulier en matière de délai de rendez-vous.
Dans ce cas, vous aurez à acquitter des honoraires dans les mêmes conditions qu’avec un médecin de ville (Tiers payant ou règlement direct). 
Les honoraires et tarifs pratiqués au titre de l’activité libérale sont affichés à la vue du public.
 

Service social

 
Vous pouvez solliciter les prestations d’une assistante sociale qui vous aidera dans les démarches que vous pouvez être amené à effectuer lors de votre entrée, de votre séjour ou de votre sortie (ouverture de droits, problèmes familiaux, professionnels, administratifs…). Elle travaille en coordination avec les équipes soignantes hospitalières, les institutions et les services sociaux. Elle est tenue au secret professionnel sur les faits dont elle a connaissance.